Le cycle de vie de la voile

Le cycle de vie de la voile

En donnant une seconde vie à ces voiles, 727 Sailbags partage leurs navigations et leurs émotions. Nous les transformons en pièces de bagagerie, prêt-à-porter et en objets de décoration. Nous ralentissons ainsi le le cycle de la dégradation de ces toiles de bateaux en valorisant un savoir-faire artisanal. 

La voile, les voiles

Quand on les observe bien, il existe peu de voiles de bateaux fabriquées à l’identique. En fonction du navire, de son terrain de jeu, des conditions de navigation envisagées et des allures privilégiées, chacune a ses particularités et ses détails dès leur conception par les maîtres-voiliers. Après avoir navigué, au gré des croisières, des courses, et des réparations, chacune portera encore davantage sa singularité. Il n’y a pas de règle sur la durée de vie d’une voile. Le plaisancier jugera qu’elle doit être remplacée quand les bordures et les points de tire montreront des fragilités, tandis que le régatier les déclassera au rang de « voiles de convoyage » dès les premières grandes courses passées. Et ceci à condition qu’aucune avarie ou changement de sponsor ne les précipitent prématurément dans les ateliers de 727 Sailbags. 

La collecte des voiles

Chaque jour nous collectons, à travers ces voiles, des histoires singulières de navigations et d’escales, de tempêtes, de victoires, de rencontres maritimes… Celles des bateaux et bien-sûr, celles des marins qui nous les confient. Pour les récupérer, nous avons conçu depuis notre création une véritable filière de collecte, auprès des plaisanciers, mais également en partenariat avec des équipes de course au large, des voileries et des centres de location.

La plupart du temps, nous les échangeons contre des produits : quel bonheur de pouvoir voyager avec un sac confectionné dans ses propres voiles !

Le recyclage

Nous collectons à peu près 65 000m2 de voiles par an. Nous les recevons toutes à Lorient, dans notre atelier au coeur de la « Sailing Valley ». Nos espaces de travail sont conçus à partir de containers recyclé et ils se situent en effet dans le quartier de la Base de Kéroman, une ancienne base militaire entièrement réhabilité, qui regroupe aujourd’hui tout un eco-système autour du nautisme et de la course au large.

La découpe

Les voiles sont dépliées, contrôlées puis étiquetées avant d’être lavées si cela est nécessaire, dans des ateliers à proximité du nôtre, avec des produits respectueux de l’environnement, et le moins d’eau possible.

Nous ébarbons ensuite les voiles, en prenant soin de récupérer tous les cordages et accastillages qui peuvent ensuite être rendus aux marins ou servir à la confection de nos produits. Nous obtenons ainsi des panneaux de voiles d’une largeur équivalente à celles des laizes de tissu utilisés dans l’industrie textile.

Nos engagements

Notre savoir faire

Nos collections